Rechercher
  • Birgit et Christophe Broillet

Décembre et un peu de Janvier

Décembre est le mois le plus calme au jardin. Nous avons mangé avant les grands froids (-8 à -10) les derniers légumes sensibles comme les brocolis et les choux-fleurs. Les autres légumes qui supportent mieux le froid ont bien résister et fond encore à ce jour le 17 janvier notre plaisir.

Malgré tout il ne restera plus que de la salade et des poireaux et bien sûr les derniers choux ultra résistants. Elles sont bien lointaines les saveurs de l'été et maintenant nous commençons même à attendre avec impatiences les saveurs d'une tendre et belle salade verte du printemps.

Justement je vais parler du printemps qui arrivent en JANVIER pour les accros du jardin. Mais avant cela je ferai juste un petit résumé de ce mois calme qui est décembre.

Pour nous il est synonyme de plusieurs conserves et fabrications. Premièrement le cochon à occupé plusieurs journées pour la fabrication de salamis, de saucisses à rôtir, du jambons cru à mettre à sécher, du saindoux et aussi quelques plats incroyables.

Autre thème du mois de décembre les agrumes un moment tout particulier de garder un peu de l'hiver pour l'été prochain (c'est le monde à l'envers). Le limoncello, les zestes pour les futurs desserts et les mélanges légumes avec zeste une pure merveille. Bien évidement ne pas oublier de garder le jus spécialement des citrons pour la saison à venir. Bref il y a bien eu d'autres choses que nous avons filmé et mi en ligne sur la chaîne Youtube mais l'important à ce jour est de voir ce soleil qui brille et qui nous fait penser au printemps à venir.


Justement les premiers plantons. Comme souvent je me dis que je ne vais pas me stresser avec les plantations. En réalité une plantations trop hâtive se fait rattraper par une plantation parfaitement réussie car commencée dans le PARFAIT timing.


Il est intéressant de voir que les périodes de culture sont différentes entre le Nord et le Sud mais également en fonction de la proximité de lacs ou bien évidement de la mer et de l'océan. Les altitudes jouent un rôle très important et dans notre cas la proximité de montagnes qui sont comparables à des congélateurs prêt à "s'ouvrir" dès que la neige commence à fondre et déverser du froid dans les régions qui leurs sont proches.

Il est donc nécessaire de connaitre dans un premier temps le climat de sa région le micro climat de son jardin et ensuite de savoir s'il est possible d'avoir des protections supplémentaires tel que les serres. Encore une fois serre n'est pas égale à tunnel en plastique ou polycarbonte ou le luxe total une serre semi enterrée et ou avec masse thermique.

Je pourrais parler des lignes et des lignes sur les serres et comment "tricher"avec son climat local mais aujourd'hui il sera question spécialement de Zone de rusticité. https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_de_rusticité

C'est assez intéressant de voir comment elles sont réparties en Europe sur un territoire très particuliers et influencé par chance par un courant chaud venant tout droit de nos amis d'Amérique. ces zones ne sont pas très connues en Europe car surtout mis au point sur le continent Américains mais depuis quelques années il est vraiment possible d'avoir des informations détaillées dans ce domaine sur Internet. Il y a immédiatement des images qui arrivent sur les moteurs de recherche mais il y a particulièrement un site que j'apprécie qui donne des informations très pertinentes et détaillé jusqu'à l'échelle du lieu ou chacun se trouve. https://www.plantmaps.com ( pour l'Europe c'est en bas en bas en bas)

En y regardant bien il est clair que ce n'est pas uniquement la latitude de notre lieu de vie qui détermine ces zones mais bien d'autres critères. En partant de ces zones comme point de départ et évidement du fait que nous avons des heures de lumières suffisantes pour faire grandir des jeunes plantes il est plus facile de savoir sur quel calendrier de semis se calquer.

Certaines régions d'écosse bénéficient d'un climat très doux mais les heures de soleil sont vraiment faible en janvier et février. Ceci influence fortement le calendrier des semis.


Pour faire assez simple en zone 8a et plus à la mi février les semis commencent avec vigueur ( semis oignons, laitue épinards etc. ) Proche de cette zone mais en dessous attendre une semaine de plus ou deux Pour les plus chanceux en 8b et 9a il sera possible de prendre une à deux semaines d'avance.


Ici à Villariaz en Suisse nous sommes en zone 7b mais proche des montagnes.


Sachez aussi que les protections peuvent vraiment faire avancer certaines plantations mais attention aux gels la nuit. N'oubliez pas de prendre des risques parfois sa passe avec la météo mais à petite dose, sa pimente le début de saison. Mettez la gomme en temps opportuns.

Encore un conseil important, semez souvent faites quelques doublons cela peut sauver une saison.




163 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Novembre